Image CAPTCHA

Cela nous aide à éviter les spams, merci.

Chargement...

EXPRESSIONNISME Abstrait

Premier mouvement artistique américain à exercer une influence internationale, l’EXPRESSIONNISME abstrait mit New York au centre du monde de l’art.

Après la Deuxième Guerre mondiale, à New York, naît un mouvement artistique qui va en influencer nombre d’autres : l’expressionnisme abstrait.

Des artistes de tous horizons, tels que Jackson Pollock, Robert Rauschenberg, Jean-Paul Riopelle, David Smith (sculpture) et Pedro M Cabral (photographie) se rallieront à ce mouvement, l’une des plus grandes écoles de peinture de l’Histoire de l’art.

 

Premières mentions de l’EXPRESSIONNISME abstrait

C’était le premier mouvement artistique spécifiquement américain à exercer une influence internationale, et qui mettait New York City au centre du monde de l’art occidental. Un rôle autrefois rempli par Paris.

Bien que le terme a d’abord été appliqué à l’art américain en 1946 par le critique d’art Robert Coates, il avait d’abord été utilisé en Allemagne en 1919 dans la revue « Der Sturm », au sujet de l’expressionnisme allemand. Aux États-Unis, Alfred Barr a été le premier à utiliser ce terme en 1929 en parlant des œuvres de Wassily Kandinsky.

Les influences importantes

Parmi les influences de l’EXPRESSIONNISME abstrait, on compte plusieurs artistes ayant fui l’Europe durant la guerre : Hans Hofmann (peintre et théoricien allemand, connu principalement pour ses théories sur le Push and Pull, portant sur l’association et la relation entre les couleurs), Josef Albers (peintre et professeur au Bauhaus), Marc Chagall, Max Ernst, André Breton …

Il est certain que l’abstraction pratiquée par Hofmann ainsi que les œuvres des surréalistes ont une grande influence sur le mouvement. Cependant, l’influence des mouvements américains des années 40 n’est pas à négliger : l’artiste chilien Matta, par exemple, a inspiré les expressionnistes abstraits.

Une autre manifestation importante au début de ce qui allait devenir l’expressionnisme abstrait est l’œuvre de l’artiste Mark Tobey, en particulier ses « white writing »(écrits blancs), toiles, qui bien que généralement pas d’une grande taille, anticipe le « all-over » goutte à goutte de peinture de Pollock.

« Le nom du mouvement est dérivé de la combinaison de l’intensité émotionnelle, et de l’abnégation des expressionnistes allemands avec l’esthétique antifigurative des écoles européennes abstraites telles que le futurisme, le Bauhaus et le cubisme synthétique. »

 

Les techniques de peinture abstraite

En outre, il a une image rebelle, anarchique, et certains pensent, nihiliste. Dans la pratique, le terme est appliqué à un certain nombre d’artistes qui travaillaient pour la plupart à New York et qui avaient des styles très différents parfois mêmes ni abstraits, ni expressionnistes spécialement.

L’expressionniste abstrait Californien Jay Meuser, qui a généralement peint dans le style non objectif, a écrit sur sa peinture « Mare Nostrum » : « Il est de loin préférable de capturer l’esprit glorieux de la mer que de peindre l’ensemble de ses petites vagues ».

Les « action painting » énergiques de Pollock sont différentes, à la fois techniquement et esthétiquement, de la série violente et grotesque de peintures féminines figuratives de Willem de Kooning, et des rectangles de couleur dans la peinture de Mark Rothko « Color Field ». Rothko à nié lui-même qu’il était abstrait. Pourtant, les quatre artistes sont classés comme des expressionnistes abstraits.

 

Fondateurs du mouvement

Sont généralement reconnus comme fondateurs de l’EXPRESSIONISME abstrait, Willem de Kooning et Franz Kline.

De Kooning, avec ses mélanges de matériaux, qui utilisent aussi bien la gouache, que le pastel et l’aquarelle, et par son refus de la notion de style, se place à l’avant-garde des artistes à l’époque.

Kline, quant à lui, est l’un des premiers à s’intéresser aux mouvements du pinceau sur la toile et à la réception de celle-ci, en plus de peindre avec une spontanéité alors nouvelle dans l’art.

Bien vite, des personnalités de l’art contemporain se joignent à eux : parmi celles-ci, Ad Reinhardt, précurseur de l’art conceptuel et du minimalisme, ainsi que Jackson Pollock.

Outre Pollock, d’autres artistes expressionnistes abstraits ont développé des techniques de peinture caractéristiques du mouvement.

 

Expressionnistes célèbres

Le mouvement est étroitement associé à des peintres comme Arshile GORKY, Franz KLINE, Clyfford STILL, Hans HOFMANN, Willem de KOONING, Jackson POLLOCK et d’autres, comme à la sculpture d’Anne RYAN. Certains sculpteurs en particulier étaient également partie intégrante de l’expressionnisme abstrait.

David Smith et son épouse Dorothy DEHNER, Herbert Ferber, Isamu NOGUCHI, Ibram LASSAW, Theodore ROSZAK, étaient quelques-uns des sculpteurs considérés comme étant d’importants membres du mouvement.

En outre, les artistes David HARE, John Chamberlain, James ROSATI, Mark di SUVER et des sculpteurs comme Richard LIPPOLD, Herbert Ferber, Raoul de La Haye, George RICKEY, Reuben NAKIAN, et même Tony Smith, Seymour Lipton, Joseph Cornell, et plusieurs autres faisaient partie intégrante du mouvement expressionniste abstrait. Beaucoup de sculpteurs énumérés ont participé au Salon « Ninth Street » (neuvième rue), la célèbre exposition organisée par Leo Castelli à East Ninth Street à New York en 1951.

Outre les peintres et sculpteurs de l’époque de la « New York School » des expressionnistes abstraits ont également généré un certain nombre de poètes de soutien, comme Frank O’HARA et de photographes tels que Aaron SISKIND et Fred McDARRACH. Bien que l’école des expressionnistes abstraits se propage rapidement à travers les États-Unis, les grands centres de ce style étaient New York et de la baie de San Francisco en Californie.

0
    0
    Panier
    Votre panier est videRetour au shop