Image CAPTCHA

Cela nous aide à éviter les spams, merci.

Chargement...

La RENAISSANCE dans le monde de l’art

Au 16e siècle, la sculpture, la peinture et l’architecture européennes connaissent une grande révolution. Parmi les grands acteurs de cette révolution, Léonard de Vinci, Michel-Ange, Raphaël, Donatello, Jean Fouquet, Brunelleschi et Bramante.

La RENAISSANCE est une période où la société est sujette à de nombreux changements, auxquels le monde de l’art, en particulier dans les domaines de la sculpture, de l’architecture et de la peinture, n’échappe pas.

Début de la reconnaissance de l’artiste

La Renaissance est une période importante pour l’autonomisation et l’affirmation de l’artiste en tant que créateur.

C’est pourquoi, par exemple, en architecture, on commence à connaître par leur nom les artistes qui participent à la reconstruction de Florence, l’une des villes les plus touchées par la révolution architecturale de la Renaissance. Parmi ceux-ci, Léonard de Vinci, Filippo Brunelleschi, Bramante.

En s’inspirant d’œuvres de Vitruve, les architectes de la Renaissance cherchent à égaler la grandeur des œuvres de l’Antiquité, en se gardant tout de même une marge pour conférer aux bâtiments des caractéristiques locales et historiques. Les notions de symétrie, de régularité, d’égalité et de proportion sont très importantes aux architectes de la Renaissance. Dans les bâtiments érigés à cette époque, les colonnes, voûtes et niches sont très présentes et toujours régulières.

Entre l’architecture de la Renaissance et l’architecture baroque, se développe le courant du maniérisme, duquel fait partie, entre autres, Michel-Ange. Ce style, bien qu’il reste assez proche de celui de Bramante et Brunelleschi, est plus personnel et la différence entre les artistes est marquée.

La sculpture

La sculpture de la Renaissance quitte les thèmes religieux qui lui étaient permis au Moyen Âge.

Au lieu, les sculpteurs, grâce à des techniques de ronde-bosse et de bas-relief, illustrent des figures de la mythologie antique, avec un désir d’exactitude anatomique. Parmi les grands noms de la sculpture à cette époque, on compte Donatello, Jean Goujon, Cellini et, une fois de plus, Michel-Ange.

La sculpture de la Renaissance quitte les thèmes religieux qui lui étaient permis au Moyen Âge.

La peinture

Grâce à des améliorations techniques, ainsi qu’à une actualisation des thèmes (qui passent du religieux à la mythologie et l’allégorie), la peinture s’émancipe à la Renaissance des barrières où elle était conscrite auparavant.

Le sfumato est l’une des principales techniques développées à l’époque : c’est la technique que de Vinci utilisera pour peindre la Joconde. Outre de Vinci et Michel-Ange, les principaux peintres de la Renaissance sont Piero della Francesca, Raphaël, Jean Fouquet, Albrecht Dürer et Juan Fernández Navarette.

Influencée par l’art antique, la peinture de la Renaissance passe d’une perspective iconoclaste (qui décide de la taille des sujets selon leur importance religieuse), à une perspective géométrique (qui décide de la taille des sujets selon leur disposition dans l’espace).

 

 

0
    0
    Panier
    Votre panier est videRetour au shop