Image CAPTCHA

Cela nous aide à éviter les spams, merci.

Chargement...

WARHOL Andy, Génie du Pop Art

Andy Warhol, né le 6 août 1928, était un artiste américain et une figure de proue du Pop art. Cet artiste a changé l’histoire de l’art en propulsant le Pop Art au sommet grâce à son expression artistique encore jamais vue.

L’artiste est né le 6 août 1928 et vient de Pittsburgh, Pennsylvanie. Warhol était un illustrateur publicitaire à succès qui devint un des meilleurs artistes du Pop Art dans les années 1960. Il pratiqua plusieurs formes d’art, dont la réalisation de films, la mise en scène, la production de vidéos et les installations. Il a brouillé la frontière entre l’esthétique populaire et les beaux-arts. Il est décédé le 22 février 1987.

Représentant phare du Pop art, il a révolutionné l’art et influence ses contemporains encore aujourd’hui. Son travail artistique explore les relations entre le culte de la célébrité, l’expression artistique et la publicité, un style révolutionnaire qui a trouvé sa place pendant les années 60.

Son art se concentre plus particulièrement dans le dessin, la gravure, la photographie, la peinture, la sérigraphie, la sculpture, la cinématographie et la musique. Son studio, appelé l’Usine, était un lieu de rassemblement renommé pour les intellectuels de marque, les marginaux bohèmes, les drag-queens, les dramaturges, les riches mécènes et les célébrités hollywoodiennes.

Ses débuts dans le domaine de la publicité

De son vrai nom Andrew Warhola, Andy Warhol, fils d’immigrés tchèques est né à Pittsburgh, en 1928, et est décédé des suites d’une opération le 22 février 1987. Il a poursuit des études au Carnegie Insitute of Technology, de 1945 à 1948, et y a découvert la publicité.

Il a débuté sa carrière professionnelle en devenant dessinateur publicitaire à New York. Il travaillait pour de nombreuses revues comme Glamour, le Harper’s Bazaar ou Vogue.

Passionné et plein d’idées, il s’adonnait à la peinture, autour de 1960, en réalisant des toiles de Comics qu’il abandonna en découvrant qu’il n’était pas le premier à utiliser ces sujets.

Artiste multi-facettes

Andy Warhol n’a pas été qu’un artiste publicitaire.

Il a également réalisé des films, s’est investi dans le monde musical en tant que producteur pour The Velvet Underground et a encouragé d’autres artistes comme Lou Reed.

Andy Warhol, jusqu’à sa mort, a eu un œil unique sur le monde et continue, par ses œuvres cultes, à inspirer les nouvelles générations.

Production en série

Il commença véritablement son travail qui le rendrait mondialement connu en réalisant des sérigraphies avec des objets de grande consommation comme sujet principal de ses toiles. Le succès fut rapidement au rendez-vous.

Il s’est ensuite dirigé vers la sérigraphie, qu’il produisait en cherchant non seulement à rendre « artistiques » des produits fabriqués en masse, mais en popularisant la production massive de l’art lui-même. En minimisant son rôle dans la production de son travail et en déclarant qu’il voulait être « une machine », Warhol a déclenché une révolution dans l’art. Son travail est rapidement devenu populaire ainsi que controversé.

Il continua ses travaux en s’attaquant, en 1962, aux photos des stars de l’époque. Il reproduisit ces photographies en noir et blanc, les colora puis les reproduisit par le procédé de la sérigraphie.

Ses portraits les plus célèbres sont ceux d’Elvis Presley, de Marilyn Monroe ou encore de Marlon Brando. Il s’intéressa aussi de près au sujet de la mort avec sa série d’accidents et avec sa Chaise électrique.

Premières expositions

En 1964, la première exposition européenne de Warhol, qui se tenait à Paris à la Galerie Ileana Sonnebend, exposa la série des Fleurs.

Il reçut une commission de l’architecte Philip Johnson pour réaliser une fresque murale, appelée Thirteen Most Wanted Men, qui fut exposée à l’Exposition Universelle de New York. En novembre 1964, la première exposition en solo de Warhol aux États-Unis se tint à la Galerie Leo Castelli (il débuta sa série d’autoportraits à cette époque).

Première exposition POP ART

La première exposition Pop art solo d’Andy Warhol a été accueillie à la galerie Eleanor Ward’ s Stable de New York, du 6 au 24 novembre 1962. Les oeuvres exposées incluaient Marilyn Diptych, 100 Soup Cans, 100 Coke Bottles et 100 Dollar Bills. À cette exposition, l’artiste a rencontré pour la première fois John Giorno qui tiendrait le premier rôle dans le premier film de Warhol, Sommeil, en 1963.

Une icône du milieu artistique new-yorkais

Warhol a eu une réémergence avec la critique positive et le succès financier dans les années 1980, en partie en raison de son affiliation et des liens d’amitié établis avec un certain nombre de jeunes artistes prolifiques qui dominaient le « marché haussier » du New York des années 80 : Jean-Michel Basquiat, Julian Schnabel, David Salle et d’autres soi-disant néo-expressionnistes ainsi que des membres de la trans-avant-garde d’Europe, y compris Francesco Clemente et Enzo Cucchi.

Warhol critiqué

Dans cette période, Warhol a été critiqué pour être devenu simplement un « artiste d’affaires. » En 1979, plusieurs commentaires défavorables ont été dits sur son exposition de portraits de personnalités des années 1970, les qualifiant de superficiels, faciles et commerciaux, sans profondeur ou sans indication de l’importance du sujet.

Cette critique a eu des échos jusque dans son exposition de 1980. Dix portraits étaient exposés au Musée juif de New York, intitulés Génies juifs. Warhol, qui ne présentait aucun intérêt dans le judaïsme ou dans des questions d’intérêt pour les Juifs, avait écrit dans son journal : « Ils vont vendre ».

Avec le recul, cependant, certains critiques en sont venus à voir Warhol et la superficialité de la commercialisation comme « le plus brillant miroir de notre temps », soutenant que « Warhol s’était emparé de quelque chose d’irrésistible dans la culture américaine dans les années 1970 ».

Warhol a également eu une intense fascination pour le « glamour » d’Hollywood. Il a dit : « I love Los Angeles. I love Hollywood. They’re so beautiful. Everything’s plastic, but I love plastic. I want to be plastic. » (J’adore Los Angeles, j’adore Hollywood, ils sont tellement beaux. Tout est plastique, mais j’aime le plastique, je veux être plastique.)

Studio et loft d’Andy

En 1963, Warhol loua un studio à l’est de la 87e Rue, dans lequel il rencontra Gerard Malanga son assistant, et où il commença à réaliser son premier film.

Plus tard, il se rendit à Los Angeles pour sa seconde exposition à la Galerie Ferus. En novembre de cette année, Warhol trouva un loft qui devint son studio principal (l’Usine), situé au 231, à l’est de la 47e Rue.

Il s’installe ensuite en 1963 dans un atelier baptisé « The Factory » où ses assistants continuent de faire des sérigraphies.

Andy Warhol

Factory : Atelier d’Andy Warhol à New York

La Fabrique (Factory), à New York, d’Andy Warhol est l’un des plus célèbres studios d’artiste du monde.

Le Factory est un studio qui réunit de nombreux artistes célèbres. Il se situe à New York.

Il a été créé en 1964. Ce studio a été ouvert et est entretenu par Andy Warhol. Le but de ce dernier était de faire de son studio un endroit très réputé.

Il avait pour volonté de faire de toute personne qui mettrait les pieds dans son studio une superstar.

Le studio Factory était également l’endroit de très prestigieuses représentations aussi bien artistiques que sociales et de nombreuses personnalités s’y sont retrouvées pour diverses occasions.

Le Factory aimait faire la production de nombreux évènements. Le studio d’Andy Warhol connaissait cependant de nombreuses critiques. Il avait tendance à discriminer certaines personnes et de ce fait à créer un petit groupe de personnes à part ou peu de monde finissait par être accepté. Le studio a pris fin quand son créateur est décédé.

Le Factory reste malgré tout l’un des plus grands studios d’artistes de ce monde.

oeuvre Andy Warhol

Fondation Andy Warhol pour les arts visuels

La Fondation Andy Warhol a pour mission de soutenir la création artistique en arts visuels en attribuant des bourses sous forme de subvention aux artistes.

Qui ne connait pas Andy Warhol ? Artiste ultra avant-gardiste et artiste prolifique, Andy Warhol est souvent associé au mouvement Pop-art. Comme si l’un sans l’autre n’était pas concevable ! Le Pop art étant un mouvement artistique visuel, il n’est pas étonnant qu’en 1987, la fondation “Andy Warhol Foundation for the Visual Arts” fut lancée.

La fondation est un peu la succession d’Andy Warhol, mais a également comme mission de “favoriser l’expression artistique novatrice et le processus créatif”. Elle est se focalise surtout principalement aux travaux d’une nature difficile et souvent expérimentale.

La fondation Warhol permet ainsi de soutenir la création et le Pop art. Elle n’hésite pas à financer en partie des artistes qu’elle juge dans la ligne directrice de Warhol en leur allouant des budgets de 3000 à 50 000 dollars. Cette somme permet ainsi aux artistes de pouvoir laisser libre court à leurs envies, idées, imagination…

Les types de projets soutenus vont des blogs artistiques, aux journaux ou magazines en passant bien entendu par des œuvres telles que des peintures, expositions.

Cette fondation est très active depuis 1987 et possède un site internet et un compte Facebook afin de pouvoir suivre ses dernières nouvelles. Les passionnés de Pop art peuvent ainsi rester connectés à cette fondation qui est une véritable référence incontournable car permet de faire le lien entre le monde de l’art, des connaisseurs et des non-initiés au Pop art.

Depuis 1999, la fondation a engagé plus de 30 millions de dollars en soutien financier et consultatif dans 418 projets représentant 529 artistes.

Elle regroupe également plus de 5 900 artistes dans plus de 170 communautés dans le monde.

Andy Warhol, oeuvres d'art

Andy Warhol, œuvres d’art

A la fin des années 50, Warhol commença à s’adonner à la peinture.

En 1961, il lança le nouveau concept de « pop art », un style comprenant des peintures qui se concentrent sur les biens de consommation courante, et en 1962, il présenta les peintures emblématiques des canettes de soupe Campbell. Ces toiles exposant des produits de grande consommation causèrent du remue-ménage dans l’industrie de l’art, amenant à la fois Warhol et le Pop art sur le devant de la scène.

Les peintures pop les plus célèbres de Warhol représentaient des bouteilles de Coca-Cola, des hamburgers et des aspirateurs. Il a également peint plusieurs portraits de célébrités dans des couleurs vives et criardes.

Ses sujets les plus célèbres comprennent :

Liste des oeuvres d’art de l’artiste Andy Warhol

Découvrez les célèbres peintures et sérigraphies du pape du pop dans cette liste non exhaustive des oeuvres signées Andy Warhol.

Autoportraits de l’artiste

Autoportrait Warhol

1986

Autoportrait Warhol

1986 Camouflage

Autoportrait Warhol

Bleu

Autoportrait Warhol

Rouge

Ses contributions à l’art contemporain

En 1960, Warhol a commencé à peindre sa première série de tableaux, des travaux principalement basés sur des bandes dessinées telles que Popeye, Superman, deux bouteilles de Coca-Cola et Dick Tracy.

En 1961, il exposa pour Lord & Taylor en utilisant des planches de la bande dessinée Dick Tracy, ce qui attira les regards des principales galeries du pays. En 1962, Warhol commença à peindre les canettes de soupe Campbell et des billets de banque. Son travail faisait partie d’un mouvement important du Pop art connu sous le nom de Nouveau Réalisme, qui se tenait à la Galerie Sidney Janis à New York.

Son héritage sur l’histoire de l’art

Warhol a été le sujet de nombreuses expositions rétrospectives, de livres et de documentaires depuis sa mort en 1987. Warhol a inventé l’expression « 15 minutes of fame » (15 minutes de gloire), qui se rapporte à l’état passager de la célébrité. Cette célébrité est rattachée à l’attention des médias sur un sujet, qui s’évapore aussitôt que l’attention est portée sur un nouveau sujet.

Inspiration de l’artiste

Warhol avait cette capacité à découvrir l’étrange ou le charme dans n’importe quel objet, qu’il soit banal ou sensationnel.

Warhol a influencé de nombreux autres artistes qui travaillèrent à partir de tirages photos ou sérigraphiques, aussi bien qu’une vaste variété d’autres médiums.

1295 œuvres vendues de Warhol

Ventes aux enchères de ses oeuvres

La tête d’affiche du pop art, Andy Warhol, fut le meilleur artiste vendeur de l’année 2014, dépassant à lui seul l’ensemble des ventes d’oeuvres d’art à l’international.

« Faire de l’argent est un art, le travail est de l’art et faire de bonnes affaires est le meilleur des arts, » disait l’artiste Pop Art Andy Warhol.

1295 œuvres de Warhol adjugées aux enchères pour 2014

La tête d’affiche du pop art fut le meilleur artiste vendeur de 2014, dépassant à lui seul l’ensemble des ventes d’oeuvres d’art à l’international en 2014. En 2014, selon Artnet, 1295 œuvres de Warhol furent adjugées aux enchères pour un total de 653,2 millions de dollars (547,6 M €). C’est ainsi qu’il a surpassé son plus proche rival, Picasso, de plus de 200 millions de dollars.

Warhol fut pendant longtemps l’un des artistes les plus populaires au monde.

Presque 30 ans près sa mort, il demeure l’un des artistes les plus recherchés par les collectionneurs. Dans les cinq dernières années, son travail a rapporté plus de 300 millions de dollars dans les ventes aux enchères.

Cette année, lors d’une soirée de novembre, les ventes phares de la maison Christie’s à New York comprenaient deux oeuvres de Warhol. La sérigraphie Triple Elvis fut adjugée à 81,9 millions de dollars et Les Quatre Marlons, mettant en vedette l’acteur Marlon Brando, fut vendue pour 69,6 millions de dollars. Le record jamais enregistré aux enchères pour une œuvre de Warhol est de 105,4 M $. C’était en 2013, chez Sotheby, à New York. pour l’oeuvre Silver Car Crash (Double désastre).

La Fondation Andy Warhol pour les arts visuels a annoncé, en 2012, qu’ils allaient faire plusieurs ventes via la maison Christie’s, sur un certain nombre d’années, d’œuvres de l’artiste. Avec ces ventes ils prévoient rapporter un total de 100 millions de dollars, un montant qui servirait à accroître sa dotation.

« C’est un artiste tellement accessible pour les collectionneurs de partout dans le monde et surtout les nouveaux. Les gens recherchent quelque chose de contemporain avec une signification historique », a déclaré Clare McAndrew, fondatrice de la firme de recherche et de consultation Arts Economics.

Enchères par la maison Christie

Enchères d’œuvres d’art du célèbre Andy Warhol par la maison Christie

Plusieurs centaines d’oeuvres d’art du célèbre Andy Warhol ont été mises en vente aux enchères par la maison Christie lors d’une vente spécialement dédiée à cet artiste.

Cela a permis de ramasser plus de 17 millions en fonds pour la fondation de l’artiste.

L’oeuvre de Warhol Endangered Species: San Francisco Silverspot est la pièce qui a rapporté le plus avec 1,25 million de dollars américains. Lundi, plus de 354 oeuvres ont attiré des soumissionnaires de la Chine, de la Russie, de l’Europe et des États-Unis.

Le fruit de cette vente aux enchères servira à aider la Fondation Andy Warhol pour les arts visuels à étendre ses activités.

Amy Cappellazzo, Présidente, développement d’après-guerre et contemporain chez Christie a mentionné dans un communiqué que l’attrait pour Warhol avait été remarqué surtout grâce au taux de vente qui s’est élevé à 91 % par lot.

Jackie, une sérigraphie rouge avec collage de papier de 1960 de Jacqueline Kennedy, a été vendue à 626 500 $. Kennedy, grande supportrice des arts, était l’épouse du président américain John F. Kennedy, assassiné en 1963.

La Fondation Warhol a annoncé en septembre qu’elle vendrait, aux enchères en ligne, 20 000 oeuvres d’art de l’artiste Andy Warhol via la maison d’enchère Christie, y compris des sérigraphiques, des photos et des dessins.

Warhol, décédé en 1987, était un artiste prolifique. Selon le Art Market Monitor, le prix le plus élevé ayant été payé pour une de ses oeuvres lors d’une vente d’oeuvre Eight Elvises.

La plupart des articles qui étaient en vente furent vendus au-delà de leur estimation, y compris Self-Portrait in Fright Wig qui a récolté 50 000 dollars, ce qui est plus que le double du prix prévu.

0
    0
    Panier
    Votre panier est videRetour au shop